Comme vous le savez depuis ce billet-là, je vis en Irlande depuis le 4 janvier 2012 à 11h30, heure locale.

En quoi ma vie a changé ? Oh bah pas grand-chose hein.
Je parle anglais tout le temps genre H-24 et je rêve en anglais.
Je vis dans le trou du cul de l’Irlande : la campagne. Tiens, j’vous fais un petit cours d’anglais. Pour dire campagne, on dit countryside. Je trouve que ça veut tout dire : country + side. La plupart du temps, on dit même juste country. Ça fait peur hein. Surtout pour moi qui vient de Paris. Enfin non pas exactement. De la banlieue dont on ne parle jamais. Ou au contraire, dont on parle tout le temps. Rôôôô mais si vous savez ! Faites pas genre ! Vous savez le 9-3 où on brule les voitures et où on fait tous les amalgames ! Bref, quand j’ai débarqué je ne savais pas que j’allais vivre à la campagne donc autant vous dire ma suprise/déception !
Je n’envoie plus de texto vers la France ce qui veut dire bonjour Fb pour donner des nouvelles.
J’ai changé la langue de mon portable et de Fb par l’anglais.
J’écris dans mon agenda en anglais.
Je ne vois plus mon homme et mes amies.
J’ai mis le fromage et le pain entre parenthèses. HELAS !!!

Mais en fait là, vous ne comprenez rien hein ? Mais elle fait quoi au juste ? Elle dit qu’elle ne sait pas où elle allait atterrir en Irlande ? Et puis je croyais qu’elle n’avait pas d’enfants ? Ah décidément celle-là, j’ai bien du mal à la suivre !
Oui désolée c’est que je suis brouillon ou que j’ai fait exprès car j’aime bien vous embrouiller l’esprit. Au choix.

Je suis fille au pair, mais je trouve ça mieux de dire « I’m an aupair girl ».
Mais au fait, c’est quoi être au pair –en Irlande-?


IMG_1351Pour la famille : Bah c’est les vacances tous les jours vu que tu restes à la maison, pendant ce temps-là tu ne construis pas ton avenir. En plus, t’as même pas de fiche de paie.
Pour les amies : Tu sors tout le temps, tu rencontres des gens de partout. Tu goûtes à la culture locale et tu bois pintes sur pintes. Tu voyages partout. Tu glandes à la maison et t’es payée à laisser les petits devant la télé.
Pour les parents des enfants (= host parents) : Tu joues toute la journée avec les gamins et t’adores ça.

Alors quen fait : Le matin t’as du mal à te réveiller car les mioches (ça c’est quand ils ne sont pas cools) ont pleuré la nuit et t’ont réveillée plusieurs fois. T’es déjà gavée au breakfast parce que les gamins font des crises en mode : « j’ai mal au ventre »  suite à quoi tu réponds « c’est parce que ton ventre a besoin de forces donc il faut lui donner à manger » puis le mioche dit « mais j’ai pas enviiiiiiiiiiiiiiie de Brownflakes ». Donc toi, tu souffles, tu fais un effort pour articuler même si tu parles super vite « mais c’est ce que tu m’as demandé donc tu manges. T’arrêtes de pleurer parce que là j’ai mal à la tête et que j’en ai ras-le-bol de te le dire tous les jours ». Tu dois aussi changer les couches, une vraie partie de plaisir. Tu dois toujours ranger derrière les gamins. Tu n’allumes pas la TV parce que c’est interdit mais tu ne joues pas non plus toute la journée avec les gamins car t’es vieux, tu fatigues vite (et surtout ça te fait chier). Tu te tapes des parties interminables de Cache-Cache (je finis par me « cacher » en me tenant debout adossée à un mur, les mains sur les yeux, tellement j’en ai marre). Tu pries pour que quand un des gamins tombe ce ne soit pas grave. Tu ne te ballades plus en pyjamas car t’es pas chez toi-même siSDC10761 t’es chez toi (euh, t’as compris ?!). Tu apprends que ta host mum est enceinte de 3 mois alors que ça fait 3 mois et demi que t’es là. Tu apprends aussi à rouler à gauche. Tu te couches tôt car t’es KO même si t’as fait la sieste en même temps que les petits. Tu manges ton diné à 17h car tu vis dans un pays anglo-saxon et que t’as faim à cette heure-là. Tu passes ta vie à réserver des billets d’avion pour rejoindre ton homme. Tout comme tu passes ton temps à tout planifier pour les mois à venir (par exemple, je sais ce que je vais faire chaque weekend jusqu’en octobre) et ça te fait très peur car tu réalises que le temps passe vite. Effectivement tu voyages pour découvrir les terres bien vertes irlandaises. Tu ne bois plus que de la bière. Tu ne sors pas tant que ça car la vie est vraiment très chère. Tu deviens bilingue car tu sais dire des mots implaçables du style brouette, tondeuse à gazon, orties, rouge-gorge, clou, clé à molette…

Et surtout, les petits m’appellent par mon prénom suivi de leur nom de famille. Ils me donnent plein d’amour. Même quand j’ai eu l’accident de voiture (vu dans ce billet-là), ils m’ont dit que j’étais « the best driver ever ». C'est-il pas mignon tout ça ? Certains soirs ils ne veulent pas que daddy et mummy lisent les histoires et les mettent au lit, ils me réclament !

SDC10930

Même s’il y a des hauts et des bas, cette vie me plaît bien plus que celle que j’avais et pour rien au monde je ne reviendrais en arrière.
Tag(s) : #aupairing, #couple, #changement, #soulagement, #irlande

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :