Aujourd'hui j'ai mangé un brugnon. Le genre de qui ne m'était pas arrivé depuis au moins cinq ans. Je sais, c'est complètement stupide. En fait ça m'a rappelé l'été avec mes parents.

On avait l'habitude d'aller dans le fin fond de la France, dans des gîtes situés dans des lieux-dits que le GPS ne trouvait jamais. On ne comprenait jamais les gens du village pour cause d'accent trop hardcore.

Mes parents me forçaient à manger des tomates et à chaque vois je vomissais. Ils pensaient que je chipotais sauf qu'aujourd'hui ça me fait toujours autant vomir. Ils me forçaient également à manger des fruits alors que je n'aimais et n'aime toujours pas ça. Comme les brugnons, les pêches, les fraises, les framboises, les mures, les fruits rouges etc.. En fait ça ira plus vite si j'énumère les fruits que j'aime : pomme Gala uniquement, muscat, banane, litchi, cerise. Je sais, c'est peu. Bref, ils ont bataillé et bataillé et j'ai pleuré et pleuré à chaque fois.

Même si ce pour quoi je pleurais le plus c'était pour ces fichus cahiers de vacances de merde. Ouais clairement, de merde. En fait à mon époque il n'y avait que la marque Passeport, vraiment pas attractifs leurs cahiers. Donc du CP à la seconde je m'en suis tapée tous les étés. Mes parents retiraient les corrigés le premier jour et les cachaient. Je n'étais douée qu'en français, anglais et "découverte" (la page où tu apprends à fabriquer un bateau avec une bouteille en plastique, genre). Donc imagine la galère avec les maths. Je revois encore mes parents et ma sœur profiter de la piscine pendant que je planchais sur la double page de maths. Je me souviens aussi quand ils me filmaient pleurant sur un problème de maths à résoudre... Le comble de l'humiliation.

Et je me souviens de tout ça, juste à cause d'un brugnon. Et si vous vous demandez si j'ai aimé le manger, et bien je vous répondrais qu'il avait un goût amer, le genre de goût qui ne passe pas, même après des années.
Tag(s) : #etats d'ame, #you piss me off

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :