J'ai fermé mon livre et éteins ma lampe de poche.
J'ai fermé les yeux et mis ma tête sous mon oreiller.
J'ai commencé à pleurer et à les détester.
C'était sale.
Au moindre bruit, j'imaginais tout.

C'était la fin du monde, enfin de MON monde. J'ai perdu beaucoup de mes repères. Ce qui était acquis ne l'était plus. Mes alliés ne l'étaient plus.
Cette nuit là, je n'ai pas pu dormir.

J'ai attendu une semaine avant de leur en parler.
J'ai eu beau retourner ça dans tous les sens, je ne voulais pas y croire et pourtant. Je faisais confiance à mes sens.

Alors je vais voir mes parents et je leur dis que je les ai entendu faire l'amour.

Mon père m'invite à en parler dans la cuisine, avec ma mère, pendant qu'il avait dit à ma sœur de nous attendre devant la télé.
Ma mère : "Mais tu nous as vu ???"
Moi, en larmes : "Ahhhhhh non mais non mais ça m'a déjà suffit"
Mon père demande à ma mère de se ressaisir. Je la revois encore écarlate à parler fort et à sourire. 

Mon père me demande de lui expliquer. Alors je leur dis que je ne dormais pas (bon en fait j'avais pas lu mon livre pendant les vacances donc la veille de la rentrée je l'ai lu, sachant que le lendemain j'avais interro dessus) et que j'ai entendu ma mère respirer fort, faire des bruits et le lit taper dans notre mur mitoyen.

Et puis je leur pose une question en ÉCLATANT en sanglots : "est-ce que vous faites des PIIIIIIIPES ?" (c'est en majuscule car c'est à ce moment là que j'ai perdu tout mon contrôle).
"Purée elle connait ça" dit ma mère à haute voix en explosant de rire en mode ptain on est grillé.
Mon père lui dit "qu'on ne doit pas réagir comme ça, c'est pas la bonne réaction".
Question à laquelle ils me diront que "non évidemment".

S'en suit une discussion autour de la table, entre mes parents, ma sœur et moi. J'avais 13 ans et demi, ma sœur, 4 ans de moins.


Je n'oublierai jamais cette discussion ni toutes les autres fois où je les ai entendu.


Les dernières personnes que j'ai entendu faire l'amour furent mes parents irlandais. Ca faisait 7 jours que j'étais là et j'ai cru que j'allais rentrer chez moi. C'était à base de "SHIIIT" par si, "SHIIIT" par là.

Et puis il n'y a aucune insonorisation dans la maison, du coup, j'ai cru qu'ils étaient derrière ma porte de chambre alors qu'en fait, ils sont dans une autre aile de ma maison, sur un mi-étage. 


Et vous, qu'est ce que vous avez ressenti la première fois que vous avez entendu des personnes lors d'un corps à corps ?

Tag(s) : #reactions

Partager cet article

Repost 0