Jadis, j'en avais beaucoup plus : mes cuisses trop grosses, mes seins trop petits, ma peau trop blanche, mes pieds qui en fait sont normaux... Et puis un jour j'ai pris 3 tailles et depuis j'adore mon corps. Bon certes je n'ai pas de ventre plat et mes cuisses sont réellement plus grosses qu'avant mais au moins, j'ai dit "au revoir" à mes petits seins. 

A vrai dire le complexe que j'ai, est stupide. Je pense que je vais vous surprendre. Mais ça me bouffe. J'en ai parlé à personne avant tellement 1) ça me complexe, 2) c'est ridicule, 3) on y peut rien -hélas-.


Alors voilà, je suis complexée par mon âge. Je me suis toujours trouvée trop jeune. J'ai toujours eu des amis plus vieux que moi. Je ne me suis jamais vraiment entendue avec des personnes de mon âge que j'estimais immatures. Ce n'est pas de la prétention, c'est juste que je n'ai jamais eu les mêmes centres d'intérêt que les autres.
Au primaire, je faisais de la danse (j'en ai fait 11 ans en fait), et durant les leçons je m’appliquais énormément, j'écoutais attentivement si bien que j'étais toujours devant car selon ma prof j'avais "un talent". Et pendant ce temps là, les autres du groupe faisaient la papote et parlaient mode.
Au collège, même topo à la danse et dans la cours de l'école. Alors que les filles parlaient "garçons" en 6e, moi je pensais à ma réussite scolaire et ne pas décevoir mes parents. Au lycée, j'étais avec le roux et après avec frenchy. On a m'a toujours dit que j'étais trop jeune pour rester en couple comme ça. 

Aujourd'hui on me dit encore que quand on est jeune on doit "profiter". Mais là je te demande le sens de "profiter". Pour moi profiter c'est être aux côtés de mon frenchy. Je sais que si je suis avec lui, je passerais un bon moment. 

Quand j'ai changé de décennie, ma sœur cadette m'a lancé : "Alors ça te fait quoi de ne plus être jeune ?". Alors clairement ça m'a fait un choc. J'avais envie de lui dire qu'à 20 ans on est toujours jeune. Et là elle m'a laissée sous entendre que mon histoire avec frenchy est belle mais qu'on ne sait plus s'amuser. Qu'on a qu'une jeunesse et blablabla...

Je ne me suis jamais donc sentie à ma place nul part. 

Trop jeune pour décider de ma vie quand j'avais 15 ans, trop jeune pour dire à mes parents "fuck". Trop jeune pour penser mariage. Trop jeune pour faire ci ou ça.

Aujourd'hui, quand tu me demandes mon âge, je te le donne mais clairement, ça me fait chier. J'aurais besoin envie de me justifier, de te dire que je ne pense pas qu'à mon nombril comme les filles de mon âge. Sauf que non, je baisse les yeux à la place.

C'est comme quand je vais dans les pubs, à l'entrée on me demande mon ID. Sauf que tu vois, ça, ça me gave. Certaines personnes vont trouver que je fais bien plus que mon âge, ou bien au contraire, que je parais bien plus jeune.
Quand on me demande mon ID ou qu'on me dit que je fais "bien plus jeune", je suis vexée. J'ai envie de m'accroupir, de croiser les bras et de me mettre à pleurer. J'ai envie de crier à tout le monde que non je ne suis pas petite, que je peux boire, fumer et baiser en paix.

Tout cela me rappelle frenchy avec le surnom qu'il me donne.

Et ça me fait aussi penser à ma peur de vieillir...

Et en même temps, frenchy et moi on va s'installer ensemble en 2014... On va encore me dire que je suis trop jeune... Sauf qu'en 2014, ça fera 6 ans qu'on sera ensemble...


Bon voilà, je n'ai pas de conclusion à écrire, je suis à la fois énervée et mélancolique. J'écoute une chanson en boucle depuis hier soir, vraiment en boucle. Je te la mets, si jamais t'as la fois d'écouter les paroles jusqu'au bout.


Tag(s) : #etats d'ame, #you piss me off, #reactions

Partager cet article

Repost 0