J'aime pas les yaourts non plus
Mes parents m'ont élevé avec des fessées et des claques. Ce que je trouve une bonne chose dans la mesure où il n'y a pas d'abus. Je ne dirais pas qu'ils en ont abusé mais en tout cas, j'en ai reçu pas mal, genre, pas mal.

Cependant, trois fois dans ma vie, ma mère m'a tapé dessus. Quand je dis "taper", j'ai bien conscience du mot. La première fois elle s'est juste lâchée sur moi si bien que j'ai dû me mettre en boule au sol. J'avais 14 ans. La dernière fois qu'elle s'est déchainée comme ça j'avais 16 ans. On était tous les quatre dans la cuisine : mon père, ma sœur, ma mère et moi. Elle m'a demandé un truc sauf qu'elle m'avait mal parlé alors je lui ai dit "non" (alors que je ne réponds jamais, j'ai toujours été bien là dessus), alors elle a pris la planche à découper en plastique dur (je m'en servais pour couper un truc), et elle m'a tapé dessus. J'ai dû me prendre une dizaine de coups... Et tout ça sous l’œil spectateur de mon père. Quand elle a eu fini, je lui ai gueulé dessus, parce que bon faut pas pousser non plus et comme à mon habitude, je pleurais. Et puis elle s'en est allée. Et j'ai demandé à mon père pourquoi il n'avait rien fait pour arrêter ça. Il m'a simplement dit qu'il ne fallait pas l'arrêtée sinon ça allait être pire. Excuse un peu légère quand même hein ?!

Ce sont des passages que je ne peux pas oublier, des mots qui restent là, des gestes et des cris gravés. Je n'ai pas été battue mais j'ai reçu énormément de claques et de fessées, même en public, notamment quand j'avais 16 ans. Super classe.

Tag(s) : #etats d'ame, #you piss me off

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :