Car aujourd'hui, et ce depuis quelques mois maintenant, je complexe atrocement sur mon corps.

Je déteste mes cuisses. Elles sont trop musclées, du coup, pour trouver un pantalon, je dois prendre une a deux tailles au dessus afin de les faire rentrer. Ce qui bien sûr, est plus qu'embêtant, étant donné que tous mes pantalons flottent au niveau de la taille.

Je déteste mon visage. Je le trouve trop rond, avec des yeux trop petits, de toutes petites oreilles, des pommettes trop hautes et quasi inexistantes, le teint pâle toute l'année, le sourire de merde, les sourcils quasi transparents et peu fournis.

Je déteste mes bras également. Il en pendouille de la graisse. C'est immonde.

Je n'aime pas mes pieds. Je fais du 37 et demi. Ca va encore ici, je trouve des demi-pointures. Mais en France, jamais.

Mes cheveux sont raides comme des spaghettis pas cuits, très fins et dépourvu de volume. J'ai essay" à peu près toutes les coupes de cheveux (sauf rasé sur un côté, et long de l'autre, et aussi la coupe à la garçonne) et je ne suis jamais satisfaite. Mouillés, c'est encore bien pire.

Quant à mes ongles, pieds et mains compris, c'est une catastrophe. J'ai des ongles qui se dédoublent depuis toujours. Ils sont mous. Ils sont petits. Poussent lentement.

Bon bien sûr, parlons du ventre. BOURRELETS sur BOURRELETS. Non je ne parle pas du petit bout de bourrelet que tu as parce que ces derniers mois tu as pris un dessert chaque jour. Je te parle DES bourrelets accumulés depuis ma naissance, vive la corpulence de la famille. Ces bourrelets que j'essaie de faire disparaître depuis des années et que même quand je faisais du 36, ils étaient toujours là. Aujourd'hui, en 44, je ne t'en parle même pas (enfin si, je viens de le faire).

Mes poils. Je déteste mes poils sur les bras ainsi que sur deux orteils. Ils sont blonds mais quand même, ça fait meuf poilue. Encore heureux que je me fasse faire épiler au laser, c'est un complexe qui s’atténue...

Mes seins. Enfin, si on peut appeler ça comme ça. Je ne pointe presque jamais : même pas sous l'eau froide, même pas en plein orgasme. J'ai remarqué cet été que j'avais vraiment un sein plus gros que l'autre, genre VRAIMENT plus gros que l'autre. Je n'arrive pas à porter des soutifs sexy à cause de la forme de mes nibards. Du coup c'est grosse bretelles, trois agrafes, et le tissus qui enveloppe bien TOUT bout de nichon. Alors, t'es sûr que tu veux toujours les voir ?

Également dans le lot, ma sudation. Je transpire tout le temps du nez. C'est insupportable. Je ne sais plus quoi faire. Un petit exercice ? SUDATION MASSIVE. Sexe : SUDATION MASSIVE. Boite de nuit ? SUDATION MASSIVE. Un rayon de soleil : SUDATION MASSIVE. Nan mais fuck quoi.


Suis-je encore baisable ? Voilà la question que je me pose.

AVANT, J'ETAIS SANS COMPLEXES, MAIS CA, C'ETAIT AVANT
Tag(s) : #etats d'ame

Partager cet article

Repost 0