LA DISTANCE

Au départ, je ne pensais pas survivre à une relation de couple à distance.
Et puis, les deux mois que j'ai passé au Canada, nous ont servi de test avec frenchy. Et ça s'est très bien passé.
Maintenant, ça fait 21 mois que je me suis exilée en Irlande. J'ai mis plus de 1000 bornes entre frenchy et moi.

Au début, on vivait bien la distance. On ne pouvait pas utiliser Skype à cause des cognos, mais on a appris à se parler autrement (chat Fb, youhou).

Et puis, je dirais que j'ai commencé à vraiment ressentir la distance à partir de Septembre 2012. On avait passé un peu moins de trois semaines en Espagne, et puis du jour au lendemain, plus rien. Lui, en France, le boulot et les études. Moi, en Irlande, le temps horrible et les enfants. Mais on allait encore bien.

Décembre arrive, et je commence à me poser des questions : et si je rentrais en France ?

Février, c'est dur. On verse des larmes. On se dispute.

Juin marque le coup de grâce où presque. C'est surtout une descente aux enfers qui aujourd'hui n'est toujours pas terminée.
On a passé deux semaines ensemble cet été, les pires vacances de ma vie.

J'ai eu deux semaines en Septembre où j'ai su relever la tête... Mais ce fut de courte durée.

Aujourd'hui, je doute de mon couple, de moi, de la vie. L'absence se fait ressentir tous les jours, et dis-toi bien, que ça me mine le moral.
Je n'arrive pas à remonter la pente.
On ne fait que de se disputer, on n'a plus d'intimité... Je m'éloigne... Je suis irascible et plus que tout en manque d'affection.

L'absence révèle en moi tous mes côtés obscures : manque d'estimation de soi, de confiance en soi, je broie du noir jour après jour, je me morfonds...

Certes, la distance, ça nous a rapproché, on vivait les moments à fond quand on se voyait.
Mais elle m'a également apportée doutes et tourments.

Oui, on est proche de toucher notre but. Mais ai-je encore la force de continuer ?

LA DISTANCE
Tag(s) : #irlande, #couple, #etats d'ame

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :