ELLE

Je te parle de ma sœur. Le weekend dernier, on a fêté son dix-huitième anniversaire en famille. J'ai revu des membres de ma famille que je n'avais pas vu depuis au moins six ans pour certains. C'était super !
Certains on Fb donc on est resté en contact très régulièrement ce qui est plus qu'appréciable.

Mais ce n'est pas d'eux dont je veux te parler, mais d'elle.

Elle a 18 ans. Elle fume devant nous, la famille. C'est la seule fumeuse de la famille. Il y en a bien qui ont fumé, mais ils se sont tous calmés. Donc, elle fume.

Elle est un peu plus grande, a les cheveux bouclés, contrairement à moi qui les ai raides. Elles a les yeux de mon père, les yeux marron. Les miens sont bleus, comme ceux de mes arrières grands-parents (oui car entre temps, personne n'a eu les yeux bleus).

Quand je l'ai revue à son anniversaire, j'avais une boule au ventre. On ne s'entend pas et je suis pas loin de dire que je la déteste. Je ne la connais plus. Certes la distance ne nous a pas rapprochées. Mais elle ne nous a pas éloignées. Car ça fait sept ans qu'on ne peut plus se supporter. Ca a commencé lorsque que je suis sortie avec mon premier copain. Elle l'a mal vécu. Pourtant elle l'adorait. Et puis elle me piquait mes affaires sans me demander (des fringues à mes dés érotiques -je les ai eu en cadeau, c'est pas de ma faute!) et puis quand j'ai appris qu'elle avait coucher dans mon lit durant mon stage au Québec, si ça avait été autorisé, je l'aurais étranglée. Elle a couché dans MON lit que j'ai depuis que je suis trop grande pour avoir un lit à barreaux. Ce même lit dans lequel j'ai fait ma première fois et où frenchy et moi avions "nos habitudes". Enfin, c'était NOTRE lit à lui et à moi. Et elle, elle ne s'est pas gênée pour le faire.... A même le lit qui plus-est ! Oui oui, comme j'étais absente, ma mère avait voulu laisser respirer mon lit et elle l'a sali en baisant dedans. Et ce petit con qui lui servait de mec, ça l'a pas dérangé. Très souvent j'ai envie de dire que c'est une trainée.

Bref.

On est allé en boîte ensuite, après le diner en famille. Il y avait donc, son parrain et sa conjointe, les cousins/cousines, mes parents, frenchy et moi, pour faire très simple. Et bien j'ai vu ma sœur se déhancher comme pas possible sur la piste, après avoir avalé une vodka presque cul-sec (et aussi après avoir bu deux bouteilles de blanc avec sa copine à table.....).

Elle faisait sa taspé mais elle s'amusait. Au moins, elle gardera un bon souvenir de cette journée...

Moi, ça m'a fait super plaisir de revoir ma famille. Quant à la revoir, ça m'a fait chier.
Parce qu'elle n'est plus la sœur tendre et reconnaissante. Parce que ce weekend là ne nous aura rien apporté. Nous sommes restées des sœurs de sang mais pas de cœur.

Quand il a fallu que j'écrive un mot dans le Carnet de ses 18 ans, je ne savais pas quoi dire. Je ne lui ai pas dit des "je t'aime", "tu me manques", "je regrette".
Je pense l'aimer car c'est la seule sœur que j'ai.
Elle ne me manque plus, j'ai appris à vivre sans elle, sans rien espérer de sa part.
Je ne regrette rien, j'ai tellement essayé de faire avancer les choses, en vain.

Advienne que pourra.

Tag(s) : #etats d'ame, #changement, #you piss me off

Partager cet article

Repost 0