LE SATANE BASILIC

Je fais des lasagnes, on est mercredi matin. Hop hop, on s'active en cuisine.

J'ai besoin d'un peu de basilic. Pas de soucis, j'en ai du frais, sur le rebord de la fenêtre de la cuisine.

LE SATANE BASILIC

J'ai également besoin d'une planche et d'un couteau bien aiguisé, pour le couper.

Bah pas de problème, j'ai tout ça ici et là aussi.

LE SATANE BASILIC

Il semblerait que tout y est !

Ne reste plus qu'à commencer ! Tranche, tranche, tranche.



Sauf que :

LE SATANE BASILIC

SAUF QUE : Je m’aperçois que le basilic tourne au rouge et que... QUOI ??? Putain je saigne.

Du sang sort par à-coup. C'est dégueux.

LE SATANE BASILIC

Bon je fais le nécessaire, doigt sous l'eau froide, mais ça pisse le sang, vraiment.

Et puis sous l'eau froide mon doigt "se divise en deux". Enfin le bout de ce dernier.



Non vomis pas, en tout cas, pas maintenant, ce n'est pas le pire.

LE SATANE BASILIC

Bon et puis je regarde la lame du couteau et là ....

LE SATANE BASILIC

... Je vois un bout de doigt ET d'ongle, sans UNE seule goutte de sang. Ouais, le couteau coupe grave bien.


Je désinfecte avec ce que je trouve : du sérum pour nettoyer les yeux. Nan je n'ai pas voulu utiliser le spray désinfectant EXP-2009.


Je me fais un pansement. Je vais à la pharmacie (c'est cool d'habiter en ville, t'as vu. Comment aurais-je fais dans la pampa?!) - 2 min de marche.

Et là, les pharmaciennes, elles étaient écœurées par l'entaille.

Résultat, trois jours et trois nuits à ressembler à E.T PHONE HOME.


Mais quand même, pour vous rassurer, c'est plus impressionnant que douloureux. Et puis après, faut laisser sécher à l'air libre, avec pansement la nuit.

LE SATANE BASILIC
Tag(s) : #etats d'ame, #aupairing

Partager cet article

Repost 0