MY AUPAIR'S LIFE : MA NOUVELLE FAMILY

Et donc comme tu le sais, j'ai quitté les cognos (j'pense que ça va être leur surnom ad vitam aeternam) et j'ai débarqué dans une nouvelle family.

Le papou. La môman. Les deux boys.

Le papou est maniaque et c'est stressant mais je n'ai absolument aucune tâcche ménagère à faire. Hormis six chemises à repasser chaque semaine. Ce n'est pas la mer à boire ! (Je n'ai même pas le lave-vaisselle à m'occuper ce qui est un luxe suprême quand tu "aupair".)
Il aime bien rentrer à l'improviste ce qui au début me stressait. Mais maintenant, je sais qu'il peut débarquer n'importe quand alors je ne me balade plus en culotte+soutif dans la maison. Nan mais je déconne là, c'est une vanne.

La môman. Toute sympa, la papotte toussa toussa comme on dit sur la blogo. Elle ne me pose pas de question mais m'écoute et s'intéresse. On apprend à ce connaître. Elle est franche. J'aime bien ça.

Les boys. Un de 8 ans, presque 9. Hyper actif, c'est pas évident tous les jours. Par moment c'est aussi épuisant que de garder les trois monstres des cognos. Mais quand il est de bonne humeur, il est adorable. Malgré son TOC de se toucher la bite non stop. (Oui c'est cru mais c'est tout aussi choquant en live.) Et puis il DETESTE le rose, il en fait une phobie un peu. S'il je porte un peu de rose, il ne me touche pas (très mon moyen défensif ^^). Une fois, il a marché SANS FAIRE EXPRES sur mon pied, chaussé d'un de mes chaussons... roses (pas pétant, chu pas une barbie nan mais oh!) et bah il est parti se laver les pieds. Ah et aussi, il ne supporte pas les bisous, même avec ses parents. Il a comme un TOC avec ça. Et puis aussi, il ne faut jamais lui donner de couverts, il doit les prendre lui même, sinon il ne peut pas manger. En parlant de ça, il mange comme un gamin (irlandais) de 4 ans (parce que moi -si jamais ça m'arrive, d'avoir des enfants je veux dire-mon môme, à 4 ans, ce sera couverts et pas doigts!) : avec les doigts, sauce partout autour de la bouche, dans les cheveux, t-shirt, et vasy que ça tombe par-terre sur le sol blanc... Mais c'est vrai que ça demande une patiente infinie de s'occuper de lui. Quand il est dans sa crise, c'est éprouvant, il tape, insulte etc. Mais le point positif, c'est que j'ai les parents de mon côté, ils ne tolèrent aucun comportement comme ça.

Et l'autre boy de 11 ans, presque 12. Bah lui il a un duvet sous les aisselles, apparemment une toufasse en région basse selon les dires de son frère. Il est sportif et commence à se parfumer, quand il voit ses potes. Il est adorable, et ne se touche pas la bite à tout bout de champs (en tout cas, pas face à moi...).

Et puis là où j'habite, c'est trop chouette. Enfin.... Next billet quoi !

Tag(s) : #aupairing, #changement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :