Je décolle samedi matin, tôt, genre, très tôt.

Faire ma valise n'aura pas été une partie de rigolade. Chez moi il fait 13° quand à Madrid il en fait 34°. Difficile de me mettre en mode "canicule" (j'allais mettre "en mode chaleur" rooooh). Bref. Deux semaines pour faire ma valise. Rien que ça ! Donc je pars avec une valise à moitié remplie. Bon okay, j'ai 4 sacs à main et 7 paires de chaussures. Et puis voilà, le dilemme est toujours le même : j'ai pas mal d'affaires d'été que je ne peux pas mettre au pays des moutons à la bière, alors je veux TOUS les prendre pour les vacances. Sauf que non, c'est pas possible ça. Donc, entre concessions et kilos en trop, j'ai su faire un choix. Et puis j'ai quand même dû retrier car vu la chaleur qu'il fait, je n'aurai pas besoin de manches courtes. Donc, débardeurs, débardeurs, débardeurs. Mais au moins, c'est fini, et je ne suis pas inquiète quand au poids de ma valise !!

Nettoyer ma chambre m'aura pris une bonne heure aussi. Je ne veux pas partir en laissant un paillasson de cheveux bruns sur mon vieux parquet blanc. J'ai même été jusqu'à aspirer mon matelat. Grande chartbée que tu dirais de moi, si tu me connaissais fom the inside. Car ouais, le ménage et moi, on a toujours été... comment dire... incompatible. Aujourd'hui, c'est mon meilleur ami. Je nettoie tout le temps et le pire, c'est que j'adore ça.

Bref, j'ai lavé toutes mes affaires, mes draps, serviettes de bain etc. Tout il est propre comme on pourrait ne pas dire.

Juste les billets à imprimer. Puis à me préparer à passer le ramadan du sommeil, à rester cramponnée à ma valise. Bref, vivement que les vacances commencent !

Tag(s) : #etats d'ame

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :