RECAP - 4

Je sais que je t'ai [un peu] laissée en attente mais voilà, la suite.


La discussion que j'avais eu avec les copines aupair me restait dans la tête. Elle m'ont fait ouvrir les yeux sur le comportement de ma family.
Au fond de moi, je savais qu'elles avaient raison mais je ne voulais pas l'admettre, le reconnaître.

Pourquoi ? C'est encore un mystère. Enfin, à peu près. Je crois que je voulais vraiment passer deux ans dans cette famille - durée choisie initialement par mes soins - afin d'être parfaitement bilingue avant de reprendre mes étude. Et puis aussi je ne voulais pas avoir à "abandonner" mon confort - ma salle d'eau avec WC, luxe pour une aupair -, ni même la plage, ou encore les ptits loups. Sans compter que j'ai extrêmement d'affaires alors je ne pouvais juste pas partir comme ça, il allait me falloir au moins une voiture pour transporter tout ça. Bref. Et puis j'aimais tellement mon dressing aussi. Il n'était pas grand mais je pouvais en mettre là-dedans!

Et puis j'ai pris les coordonnées de la family de ma copine de l'an dernier. On s'est échangé deux mails, ou trois. Je ne sais plus. Et tout s'est passé ce soir là, celui du 19 avril.

J'étais toute impatiente de rencontrer cette famille : un père, une mère, deux filles de 6 et 8 ans. Ils vivent en ville, à 20 minutes de Dublin. Le rêve nan ?

Donc j'ai fait 70 bornes - en bus - pour les rencontrer, j'ai même rencontré l'aupair actuelle. La maison toute mimi, typique irlandaise. Ma chambre minuscule et SdB à partager. Mais qu'importe, le courant passe très bien, les girls me kiffent et me disent "hey new aupair, look what I can do" tout en faisant des acrobaties. La mum me ramènera même en voiture!

On a parlé salaire, emploi du temps et goûts des filles. Elle m'envoie un mail lundi, le 22 avril, soit le lundi, pour me confirmer tout ça.

Je suis super emballée, j'en rêve la nuit, vivement que je parte de la cambrousse et des sauvages !

... Affaire à Suivre ...

Tag(s) : #aupairing, #changement

Partager cet article

Repost 0